Articles récents

7 points pour différencier intuition des “messages parasites”.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sujet de l’intuition vous intéresse ? Vous savez alors sans doute qu’il est parfois compliqué de faire la différence entre une intuition et un message dit “parasite”.

Ce que je choisis d’appeler “parasite” inclut tout ce qui peut venir polluer l’information réellement intuitive.

L’état d’esprit du jour (l’humeur dans laquelle on se réveille par exemple 😳), les contrariétés, les aléas, les attentes, l’éducation, et j’en passe…

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’idées préconçues, de “projections”, sur une situation, une personne…

Le processus mental, telle la déduction logique, l’analyse, peut aussi être confondu ou difficile à discerner de l’intuition. Toutefois je ne pense pas qu’il s’y oppose, mais plutôt qu’il peut venir ensuite aider à élaborer et extrapoler à partir de cette dernière.

Comment la différencier de tout cela ?

  1. Apprendre à faire le calme en soi, à être “centré”, dans le moment présent. Il est utile de cultiver ce qui nous détend, génère apaisement et félicité dans nos vies. De nombreuses disciplines favorisent et permettent cet état : la marche dans la nature, la respiration consciente, la méditation, le Yoga, le Qi Gong, la musique, la danse, le chant, etc… 🤩
  2. Être suffisamment disponible intérieurement pour recevoir les informations intuitives souvent hyper spontanées, donc rapides. Elles arrivent souvent quand on s’y attend le moins… (un tour en forêt ou dans tout endroit calme qui vous inspire peut s’avérer utile…)
  3. Se connecter à son âme. Ne pas se mentir, ne pas être dans le déni de ce que nous sommes. Être dans sa vérité, dans son authenticité. Être vrai.
  4. Bien se connaître. Reconnaître nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Accepter de les ressentir pleinement et apprendre à les situer dans notre corps. De nombreuses intuitions sont en lien direct avec nos perceptions profondes; la joie est notamment une émotion qui peut indiquer que vous êtes dans la vérité intuitive. Mais pas d’emballement, il faut être suffisamment lucide se concernant pour être certains que le sentiment qu’on croit être de la joie n’est pas juste lié à un souhait, un désir qu’on voudrait voir se réaliser. Il faut éviter aussi de confondre la vraie joie qui se nourrit d’une vie intérieure riche, et le fait d’être content (contenté ?) par ce qui nous vient de l’extérieur, par ce qui nous entoure… Certaines intuitions peuvent être teintées d’émotions négatives, elles sont là pour nous avertir, nous prévenir et d’une certaine manière nous protéger. Les intuitions en lien avec notre évolution, avec notre “chemin de vie ou de réalisation”, ce qui va nous aider à aller mieux, à avancer seront toujours d’après mon expérience, accompagnées d’un sentiment d’évidence, de joie, de tranquillité intérieure, d’alignement avec notre vérité personnelle et profonde (d’où l’intérêt de ne pas se mentir et de ne pas être dans le déni de soi et de la réalité 😉).
  5. Accepter de se faire confiance, à cet effet la tenue d’un carnet ou d’un journal d’intuition peut s’avérer bien utile pour avancer et progresser.
  6. Rester humble, en acceptant de se tromper… Se tromper est tout à fait normal, ne veut pas dire que vous n’avez pas d’intuition mais simplement qu’il faut encore creuser pour apprendre à la cerner avec plus de précision
  7. Pour celles et ceux étant ouverts d’esprit sur le sujet, et que cela intéresse, vous pouvez vous aider et confirmer certains de vos ressentis avec des cartes, ou autres objets et amulettes dont le sens et la beauté vous inspirent.

J’espère que cet article vous aidera à y voir un peu plus clair ! N’hésitez pas à commenter et me poser vos questions, je me ferai un plaisir de vous lire et d’y répondre !

À bientôt !

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *