Articles récents

En quoi la glande pinéale est liée à l’intuition

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous déjà entendu parler de la glande pinéale ? Elle tient son appellation de sa forme, proche de la pomme de pin.

Également appelée épiphyse, elle est situé au centre du cerveau, entre les deux yeux.

Elle est composée entre autres, des mêmes tissus que l’œil notamment d’une membrane recueillant les images comme celle se trouvant au fond de la rétine des yeux. De là lui viendrait son autre appelation de troisième oeil.

Mais en quoi, peut-elle bien être liée au phénomène de l’intuition ?

Une glande aux nombreuses propriétés :

En effet, elle a le pouvoir de réguler nos rythmes circadiens, c’est à dire veille/sommeil en produisant l’hormone de la mélatonine. Elle est également responsable de la production de la sérotonine, régulatrice de l’humeur. Elle contribue donc à notre bien-être.

Composée des mêmes tissus que l’oeil et de cristaux d’apatite, elle serait capable de capter les champs électromagnétiques. En effet, en physique quantique, dans la théorie des supercordes, il existerait onze dimensions différentes dans l’univers. La communication serait possible entre ces différentes dimensions. Et à notre échelle, la glande pinéale ferait office de détecteur de ces dimensions beaucoup plus subtiles existantes. Ce serait une forme de petit radar, qui serait lié à la clairvoyance, à la télépathie et aux capacités médiumniques.

La science prouverait les capacités de la glande pinéale :

René Descartes, convaincu, au 17ème siècle que la glande pinéale était le siège de l’âme…

Déjà au XVIIème siècle, René Descartes la pensait être le siège de l’âme.

De nos jours, au Brésil, un chercheur nommé le Docteur Sergio Felipe de Oliveira, neuropsychiatre, se consacre à la recherche sur l’épiphyse. Il a créé une clinique nommée “Pineal Mind” à Sao Paulo. Selon lui, « la glande pinéale serait un organe sensoriel de la médiumnité, semblable à un téléphone portable. Elle capterait les ondes du spectre électromagnétique, provenant de la dimension spirituelle, le lobe frontal du cerveau procédant au jugement critique du message, avec l’aide des autres zones encéphaliques ».

Après avoir disséqué de nombreux cadavres, il a pu observer qu’aucune glande pinéale ne ressemble à une autre. Elle contient donc des cristaux d’apatite, et sa structure ressemble beaucoup à celle du cerveau. Les structures en cristaux d’apatite seraient irriguées par le sang et resteraient donc vivantes et actives, créant ainsi une forme de caisse de résonance électro-magnétique. En fonction du nombre de cristaux, la captation des ondes sera plus élevée.

L’apatite, pierre que l’on trouve dans le règne minéral, à entre autres pouvoirs, celui de capter les ondes électro-magnétiques. Les mondes subtils inter-agissent avec le nôtre par le biais de ces ondes.

C’est le cortex pré-frontal qui serait chargé de décoder les informations reçues par la glande pinéale.

En 1988, un chercheur nommé Vaul Heart découvrit que la glande pinéale convertit l’onde magnétique en neurochimie. Régulant le rythme circadien, elle est donc confrontée à l’espace temps qu’on appelle également la quatrième dimension. Elle est donc capable de capter des informations arrivant d’une autre dimension.

On comprend alors parfaitement le lien qu’elle pourrait avoir avec l’intuition, si l’on considère cette dernière comme un savoir nous arrivant de “l’intelligence universelle”.

Lobsang Rampa, écrivain britannique, s’est également consacré à l’étude de cette glande pas comme les autres.

La glande pinéale, une pomme de pin symbole depuis la nuit des temps :

Angor, célèbre temple du Cambodge et ses tours en forme de pomme de pin.

Dans la culture hindou, l’épiphyse est reliée à Ajna Chakra et à Sahasrara Chakra, respectivement les chakras du troisième oeil et de la couronne.

La pomme de pin  se retrouve symbolisée dans de très nombreuses cultures.

Le Vatican lui octroie une cour, celle de “La Pigna” et une sculpture en son sein, la plus importante de la place. La férule papale en comporte une…

Observez le temple bouddhiste d’Angkor, des pommes de pin semblent surmonter ses tours. C’est d’ailleurs le symbole bouddhiste illustrant l’illumination. On le retrouve dans tous les temples asiatiques.

Les Francs-Maçons l’utilisent, ainsi que les tablettes sumériennes.

L’Egypte ancienne la traduisait probablement par le biais de l’oeil d’Horus ou troisième œil.

Une glande pinéale calcifiée :

Dans les sociétés actuelles, nos modes de vie auraient tendance à provoquer sa calcification précoce. Ce qui peut expliquer les troubles du sommeil, et le stress.

En effet, une alimentation trop acide (alcool, produits transformés, sucre, graisses saturées, etc…) et trop de fluorure dans les eaux favoriseraient ces problématiques.

Il faut donc éviter au maximum de consommer ce type d’alimentation.

La méditation contribuerait aussi largement à la décalcifier.

***

Pour conclure, je dirais qu’il nous reste encore beaucoup de choses à découvrir concernant cette glande mais qu’elle semble depuis la nuit des temps considérée comme très spéciale et capable de nous mettre en relation avec des réalités plus subtiles que la nôtre. En ce sens, elle est en lien avec l’impalpable intuition dont il n’est pas simple de se figurer la provenance. Décalcifions nos glande pinéale pour devenir de plus en plus intuitifs !

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *