Articles récents

Les différentes formes d’intuition

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’intuition est une forme d’intelligence. Les neuro-sciences la nomme intelligence d’adaptation ou intelligence intuitive.

C’est également une forme de perception de la réalité. On s’en sert parfois sans même s’en rendre compte, et bien plus souvent qu’on ne le pense. Comme j’aime le répéter, il n’existe pas d’intuition fausse. Par définition elle est toujours vraie, et réellement là pour nous aider. C’est malheureusement souvent lorsqu’on ne la suit pas qu’on se rend compte à quel point on aurait du l’écouter !

Il en existe trois formes dont je vous parle dans cet article.

1. L’intuition pratique, pour les choses du quotidien :

Comme son intitulé l’indique, elle va nous être très utile dans notre quotidien, pour toutes les “petites” décisions que nous devons prendre. Pour des détails de la vie qui mis bout à bout gagnent clairement en importance, et qu’on est toujours heureux de réaliser sans encombres ! Du temps d’attente à l’arrêt de bus ou de tram, en passant par la tenue vestimentaire à porter lors d’un rendez-vous spécial, à la disponibilité de tel ou tel article en magasin, ou au fait de trouver une place de parking rapidement, bref… C’est une alliée bienvenue de nos journées souvent plus que remplies ! Elle peut se manifester par une image ou une petite phrase qu’on entend, qu’on voit. Par une sensation physique de confort ou d’inconfort. Elle répond toujours à un besoin, aussi petit soit-il. Personnellement j’aime beaucoup la tester sur de petites choses apparemment sans importance. C’est un jeu que je pratique quotidiennement 🙂 qui me permet de m’entrainer et d’augmenter mes capacités intuitives.

2. L’intuition constructive, permettant une élaboration :

C’est par un mécanisme inconscient de croisement de données que notre intuition va nous envoyer des informations qui vont nous permettre de trouver des solutions à des problématiques assez complexes. Notamment dans le cadre de notre travail. Sa fulgurance nous permet de comprendre des situations en un instant. Elle nous permet aussi l’émergence d’idées novatrices, et ainsi d’être dans l’innovation, de sortir des sentiers battus. Les chercheurs la sollicitent énormément. Elle nous rend créatif et plein de ressources.

Elle a aussi l’aptitude à nous orienter favorablement lorsqu’il est question de prise de décisions. C’est encore elle qui nous guide lorsqu’un changement de direction est souhaité. C’est une véritable boussole intérieure.

3. L’intuition participative ou de collaboration :

C’est celle qu’on met en oeuvre dans nos relations. Qu’elles soient professionnelles, personnelles, un échange d’inconscient à inconscient s’opère. C’est ainsi que lors d’une première rencontre nous avons déjà des informations concernant la personne face à nous. L’empathie entre ici en action et nous permet de véritablement ressentir l’autre, ses besoins, ses attentes. Et de cette façon, nous positionner le plus justement possible en fonction de nos propres besoins et limites. Egale à elle-même, l’intuition par la rapidité avec laquelle elle se manifeste nous permet d’agir vite si nécessaire et de comprendre rapidement les situations. On s’en sert beaucoup dans le monde du travail. Elle permet une réelle compréhension des besoins humains, y compris du groupe.

 

***

Voilà, vous en savez maintenant plus sur les différents types d’intuition, tous aussi utiles les uns que les autres !

Et vous, y a-t’il une intuition que vous privilégiez plutôt qu’une autre ? Lui laissez vous sa place dans vos relations personnelles, dans le monde du travail ?

Je serai ravie de vous lire et d’en savoir plus, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

A bientôt 🙂 !

 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *